Politique

Démocratie, cadres conceptuels, organes de garantie de la consolidation de la constitution, reformes constitutionnelles, référendum ….. : Une trentaine de journalistes en formation à Kara

Publié le vendredi 9 mars 2018, par Lemessager-actu

Un atelier de formation des journalistes s’est ouvert ce jour à Kara (ville située à plus 400 kilomètres environ au nord de Lomé). L’initiative est du centre du droit public de l’Université de Lomé et porte sur la démocratie. Il s’agira pour les participants d’être entretenu sur le cadre conceptuel, les organes de garantie de la consolidation de la constitution, les réformes constitutionnelles, élections locales et législatives. Il sera aussi question du référendum où les enjeux et les valeurs de consolidation du processus démocratique seront évoqués, en prenant le cas du Togo.

JPEG - 122.4 ko

Pour le préfet, Bakali Baoubadi de la kozah, c’est toujours une bonne chose d’apprendre, surtout en cette période difficile que traverse le pays. Se félicitant de l’honneur qui lui a été fait pour le choix de Kara pour abriter la rencontre, il a invité les journalistes à plus de responsabilité dans leur rôle au profit des populations du Togo, car « nous n’avons pas intérêt que le pays soit en difficulté », a-t-il indiqué.

JPEG - 84.3 ko

Le professeur Hounaké Kossivi (au micros)du centre du droit public de l’Université de Lomé, dans son intervention a indiqué la nécessité de former les journalistes qui sont souvent les éclaireurs des populations afin que ces dernières puissent être bien informées.
« Parfois, les journalistes débattent sur des sujets qu’ils ne maitrisent pas forcément. Puisqu’en tant être humain, on ne peut pas tout connaitre », a-t-il laissé entendre.
Les participants qui viennent pour la plupart des radios, auront également à se familiariser sur comment naissent les constitutions ; les organes de garanties de la constitution : les forces politiques, peuple, juges constitutionnelles, avec l’intervention des professeurs KINI et le professeur KALIPE, tous spécialistes du droit public.