Politique

François à Kpodzro : " Vous avez plutôt joué un rôle trouble dans la vie politique du pays durant des années..."

Publié le vendredi 8 février 2019, par Lemessager-actu

Depuis quelques temps, l’archevêque émérite Monseigneur Philippe Fanoko kpodzro se livre à des sorties intempestives, s’attaquant ouvertement aux autorités du pays, et prenant fait pour un camp parmi les protagonistes de la crise politique que vit le pays. Ce comportement, loin de refléter celui d’un pleat appelé à prôner le vivre ensemble dans une communauté des êtres humains, contribue plutôt à semer plus de tension et de division entre les fils et filles d’un même pays.

En outre ces sorties n’ont pas plu à certains citoyens issus de l’Église. Un d’entre ces derniers, n’a pas hésité à lui répondre dans un message que nous vous proposons ici. " Vous avez plutôt joué un rôle trouble dans la vie politique du pays durant des années" écrit Père François Mawuili, qui rappelle à Monseigneur kpodzro ce que la Bible a toujours dit au sujet des autorités établies.

Voici le message de François Mawuili

*CE QUE JE PENSE DE LA SORTIE MEDIATIQUE DE MONSEIGNEUR KPODZRO* Excellence Monseigneur, nous avons lu avec attention votre déclaration de ce mardi 29 janvier 2019. nous osons croire que Dieu passe par vous pour livrer un message au peuple Togolais. Pour ne pas revenir sur les années sombres de notre histoire commune, je voudrais aller directement sur votre sortie médiatique de ce mardi. Excellence Monseigneur, tout le monde connait le rôle tant bien que mal que vous avez joué dans l, histoire politique du Togo. Mais vous êtes le seul avec Dieu qui vous a choisi pour le servir, à savoir si vous avez réussi à votre mission en tant que président du HCR...et président de la Conférence nationale du Togo. Monseigneur, il n, est pas donné à tout le monde de devenir Évêque. C, est une grâce de Dieu de devenir Évêque. Tout le monde se rappelle de votre parcours religieux émaillé de situations difficiles liées à la politique. Depuis votre retraite, vous êtes devenus une référence morale pour tous les togolais. Le Togo a connu une période difficile depuis le 19 Août 2017. cette situation a sérieusement affecté notre vivre ensemble. Malgré les circonstances difficiles du processus électoral, nous sommes parvenus à aller aux élections législatives le 20 décembre dernier. En tant que homme de Dieu j, aurai voulu vous voir rendre grâce à Dieu pour la réussite de ce scrutin dans la paix et la sécurité. A ma grande surprise, je remarque que vous mettez en cause la nouvelle assemblée nationale. MONSEIGNEUR. Vous avez été un des artisans de la constitution de 1992. y a t- il un article qui prévoit que la légitimité d, une assemblée nationale dépend du taux de participation dont vous avez fait cas dans votre déclaration ? Je trouve aussi une grave contradiction dans votre déclaration. Comment vous pouvez demander à une assemblée nationale que vous qualifiez d, illégitime d, opérer les reformes ? Vous ne voyez pas une contradiction dans votre déclaration ? Vous êtes libre de vos opinions, c, est aussi ça la démocratie prônée par nos dirigeants. Mais je suis étonné de la méthode que vous utilisez pour vous adresser à celui que vous appelez affectueusement fils. Si vous pensez vraiment que Faure est votre fils, c, est en public qu, il faut faire des reproches à votre fils que vous aimez tant ? Une personnalité de haut rang comme vous monseigneur KPODZRO doit être à mon avis au service de tous les citoyens, de tous les bords politiques. Mais dans votre déclaration j, ai l, impression que vous faites procès à un camp contre l, autre. Monseigneur, ne voyez vous pas que les responsabilités sont partagées dans la situation actuelle que notre pays traverse ? Pensez vous vraiment que c, est un seul camp qui est à la base de ce qui se passe ? Ne voyez vous pas que l, autorité de notre président Faure vient de Dieu ? dans votre déclaration, vous avez utilisé les versets bibliques pour illustrer votre accusation. Monseigneur c, est la même Bible qui demande le respect de nos autorités car toute autorité vient de ce Dieu. Ouvrez Romain 13 verset 1 à 2 qui dit : *Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures, car il n,y en point d, autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été institué de Dieu. C, est pourquoi, celui qui s, oppose à l, autorité, résiste à l, ordre que Dieu à établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux même* Monseigneur ce verset se trouve aussi dans la bible. Pouquoi monsieur Faure, président du Togo ne mérite pas votre respect ? N, est- il pas lui une autorité pour vous ? Que répondrez vous à vos prêtres qui parleront mal de vous en public et dans les Églises ? Monseigneur dans 1timothee2 vers 1 à 2, la bible dit : *j, exhorte donc avant toute chose, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâce pour tous les hommes, pour les rois, et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menons une vie paisible et tranquille en toute piété et honnêteté* Monseigneur, ne voyez vous pas que vous avez manqué de faire ce que la bible recommande pour la paix au Togo ? Je suis triste parceque votre comportement semble diviser plus les togolais plus que ce que vous pouvez imaginer. Pourquoi vous vous comportez comme vous étiez un partisan d, un camp ? Vous avez manqué de jouer votre rôle de rassembleur, creusant encore un fossé entre vous et un camp politique. Votre déclaration fait parti de la mission que Dieu vous a assigné ? Monseigneur il me semble que vous passez à côté du rôle que vous devez jouer pour l, apaisement au Togo. Vous avez la possibilité de rencontrer votre fils Faure pour lui dire votre préoccupation. Vous avez aussi la possibilité de rencontrer l, opposition pour lui exprimer vos inquiétudes. Vous avez eu tord d, acuser la CEDEAO car c, est le manque de confiance placé en vous que les acteurs politiques se sont confiés à la CEDEAO. Si vous étiez non partisan dans vos déclarations, vous aurez pu diriger un dialogue politique entre les acteurs poliques du Togo. Nous prions Dieu qu, il vous accorde encore une longue vie afin que vous puissiez vous même demander pardon au peuple Togolais pour vos manquements et apporter votre pierre à la construction du pays avant votre rencontre avec Dieu. Vous avez joué plutôt un rôle trouble à mon avis dans la vie politique de notre pays durant des années. Nous prions Dieu pour vous afin que vous puissiez revenir à la raison car l, obéissance à la parole de Dieu nous parait nécessaire que les titres que vous avez occupez. Que Dieu vous bénisse. Francois M