Politique 25ème anniversaire de la conférence Nationale

Me Jean Dégli annonce une nouvelle conférence nationale pour le 08 juillet prochain

Publié le vendredi 24 juin 2016, par Edith Awouzouba

08 juillet 1991-08 juillet 2016, il y a 25 ans, se tenait une conférence nationale « souveraine ». Dans le cadre de la commémoration de cet anniversaire, une conférence de presse a eu lieu ce mardi, 20 juillet 2016 à Lomé. L’initiative vient de plusieurs acteurs de la vie sociopolitique, et également acteurs de la conférence nationale du 8 juillet 1991. A l’occasion, il a été annoncé à la presse, la tenue prochaine, et ce à la même date, c’est-à-dire, le 08 juillet 2016, d’une nouvelle conférence nationale. C’est ce qu’a annoncé Me Jean Dégli, l’un des initiateurs de la conférence de presse et secrétaire général du comité d’organisation.

Devant les médias, le Prof. Kuakuvi Kuami Magloire et Me Jean Dégli sont revenus sur les circonstances de la tenue de la conférence nationale du 08juillet 1991. Pour eux cette conférence devrait être le point de départ pour la une vraie démocratie au Togo. Mais malheureusement l’incompréhension a vite fait de prendre la place pour semer la confusion au sein des acteurs politiques et de la population. Ce qui a faussé les bases d’une bonne démocratisation du pays et conduit à l’instauration d’un climat de méfiance.

Pour le 08 juillet prochain, il sera question d’ « une rencontre et d’échanges sur les différents aspects de l’évolution du pays, il y’a 25ans et comment pouvoir palier aux différentes difficultés ou obstacles qui empêchent son évolution », a expliqué, le professeur Kuakuvi Magloire, président du comité d’organisation du 25ème anniversaire de la conférence Nationale.

Pour le secrétaire général, Me jean Yaovi Degli, ce sera certes un lieu d’échanges, mais aussi le lieu de revenir sur bon nombre de questions qui se sont posées il y’a 25 ans et qui se posent encore aujourd’hui. Se demander quel type d’institution il faut pour gouverner le pays, comment organiser le pouvoir de telle sorte que chacun puisse librement bénéficier des opportunités nationales.
Il est également prévu un symposium où les grands acteurs de la conférence nationale « souveraine » viendront témoigner et parler aux jeunes pour leur faire revivre cet événement. Pour les organisateurs, c’est une manière de faire participer les jeunes dont les opinions et recommandations seront les bienvenues pour faire avancer le pays.

Etaient également plusieurs autres acteurs politiques qui ont connu la conférence nationale d’il y a 25 ans et qui continuent par animer la vie sociopolitique au Togo. Il s’agit d’entre autres Brigitte Kafui Adjamagbo SG de la CDPA, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo de OBUTS, etc …