Société

Sécurisation et gestion des archives : Le groupe AGS fait découvrir son programme de gestion des archives et de formation en archivage

Publié le mardi 15 mai 2018, par Lemessager-actu

L’un des soucis majeurs de la plupart des institutions et structures dans le monde reste la gestion et la conservation des archives. C’est dans le but de répondre à ce besoin que, le groupe AGS-Togo a lancé depuis 2017, son programme de gestion des archives et de formation en archivage. Pour permettre au grand public de découvrir cette nouvelle activité , une ’’ Matinée Découverte de l’Archivage’’ a été organisée lundi 14 mai dans les locaux groupe.

L’objectif de la Matinée Découverte de l’Archivage est de présenter les équipes, l’outil avec lequel le travail est mené, mais aussi de faire découvrir les différentes facettes du métier de l’archivage au public. Il s’agit entre autres, de l’audit, de l’élaboration d’un plan de classement, le tri et l’inventaire, la numérisation, la recherche et livraison d’archives, la traçabilité, la destruction confidentielle et la numérisation patrimoniale.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par l’ambassadeur de France au Togo, SE M. Marc Vizy. Pour ce dernier, cette rencontre est très symbolique à plusieurs égards. D’abord, la capacité des entreprises françaises à s’adapter aux réalités africaines et ensuite la confiance que font ces sociétés au Togo. Deux aspects qui montrent que le pays est en total progrès malgré les turbulences politiques qu’il connait. Il a salué la prouesse réalisée par AGS, d’être installée les 54 pays d’Afrique.

Emilie DUCERT, Directrice Générale de AGS-Togo, dans on intervention a expliqué les principes qui fondent un archivage. Selon lui, les deux principes fondamentaux de l’Archivage sont « la confidentialité et la sécurité ». Deux éléments qui font la force, la crédibilité et la renommée de AGS-Togo.

Depuis 2017, l’entreprise a emménagé de nouvelles installations lui permettant de lancer l’archivage à grande échelle. Elle dispose d’un entrepôt répondant aux normes les plus strictes de sécurité et de confidentialité. Elle disposant d’un système Electronic Archiv System(EAS) qui permet une gestion électronique des archives.
Depuis le début de ce mois, AGS-Togo est devenu un pôle d’excellence et d’échange en matière d’archivage physique et numérique, avec des formations transversales entre les équipes du Togo, du Bénin, de la Guinée Bissau, d’Afrique du Sud, d’Ethiopie, de Burundi et bien sûr de France.

Le chef projet de AGS, Jérôme Merlé, a indiqué pour sa part que cette nouvelle activité, (l’archivage) se situe dans le cadre de la politique de développement qu’entend apporter les responsables de la structures pour le pays. Il a sa présentation montré les différents éléments qui intègrent l’activité d’archivage et a surtout insisté à son tour sur les deux éléments clés qui sont, la confidentialité et la sécurisation.

Au niveau de la sécurité, l’entrepôt de AGS-Togo dispose d’une Protection anti-intrusion qui permet d’indiquer toute intrusion au sein de l’entrepôt. Il existe également un dispositif de contrôle d’ accès à l’entrepôt.

De son côté, le responsable Archiviste de AGS-Togo, Léon DANDAKOU, a dans sa communication, présenté le fonctionnement de la gestion des archives entre AGS et ses clients. Une démonstration suivie de témoignage d’autres archivistes afin de dédramatiser l’idée de la gestion contraignante et ennuyeuse que certains se font à tort du métier d’archivage.

L’initiative de la rencontre de présentation vise à promouvoir et valoriser cette activité grâce à des experts et des outils innovants.

AGS-Togo, est présente dans 54 pays d’Afrique. La structure a été créée en France depuis 1974.
JC